Entente Sportive Sainte-Eulalie Villesèquelande : site officiel du club de foot de VILLESEQUELANDE - footeo

Sainte-Eulalie-Villesèquelande, une entente qui gagne

25 avril 2016 - 21:18

Depuis quelques dimanches, il y a grande animation dans ces deux petits villages autour du club de football. Les deux équipes sont peut-être (car il y a encore des matchs) en passe de monter et jouer le titre.

Historique. Tout a commencé en 1955 où une poignée de jeunes ont décidé de monter une équipe de foot pour animer le village le dimanche. «Jojo» Milles a donc pris la tête de cette association qui, depuis, fait son chemin. Étienne Couzens fut lui aussi de la partie pour surtout réunir les deux villages sous une même bannière ; Michel Descout, Jean-Pierre Mazerolles, Franck Suarez, Stéphane Gotti et puis André Bayle, actuellement à la tête de cette équipe, ont fait de Sainte-Eulalie-Villesèquelande une belle équipe et surtout un club complet. Un club qui a fêté ses 60 ans dernièrement et qui espère encore fêter des titres. On peut bien sûr remercier tous ceux qui se sont penchés sur le berceau de cette entente pour qu'elle devienne grande. En commençant par les deux mairies qui ont toujours répondu présent au niveau du financement.

Une bonne place. Le club tient une bonne place non seulement dans le paysage local mais aussi sur le plan du district, quatre-vingt-cinq licenciés entre les petits et les grands, un assez joli palmarès avec des titres de champion de l'Aude de 2e division en 1970 un autre en 2014 et en suivant en 2015 un nouveau titre en promotion de 1re division et sans vouloir porter la guigne, cette année le club est en passe de jouer une finale pour un nouveau titre et une montée en promotion honneur, le haut lieu du district. Il y a aussi l'équipe féminine qu'il ne faut surtout pas oublier car elle cumule à elle seule dix titres de champion de l'Aude et trois doublés coupe-championnat.

Le terrain d'entraînement est celui de Villesèquelande celui de Sainte-Eulalie ne sert que pour les rencontres. Il va d'ailleurs être refait pour la saison prochaine.

Une nouvelle année qui pourrait voir cette belle entente être au firmament du football audois. C'est tout au moins les espoirs que caressent les dirigeants et les joueurs. À voir donc dans quelques semaines.

André Bayle, président de l'entente

Un homme de la terre, dur au labeur mais qui aime surtout et avant tout récolter les fruits de son travail. Son travail, ainsi d'ailleurs que celui de son équipe, est d'amener une bande de copains vers les sommets et pourquoi pas le titre cette année et la montée. Un rêve d'André et de tout son staff, à commencer par Jean Julia, le grand argentier, et Hélène Bayle, sa fille, qui s'occupe de l'administratif et il y en a pour faire tourner toute cette grande famille. André a le football dans la peau. Petit, il est comme Obélix tombé dans la marmite. Après avoir joué à Carcassonne puis Lavalette lors de la création du club, il va rejoindre Sainte-Eulalie comme joueur puis entraîneur et enfin comme président. Il va faire un premier contrat de dix ans, de 2000 à 2010, prend un peu de recul mais bien vite, en 2013, devant de nombreuses sollicitations, il remet le couvert. Bien content d'être utile au club mais aussi au village et à la jeunesse. Il est tout heureux car avant tout il y a une bonne ambiance et une équipe qui tourne bien, le doublé des deux équipes aurait pu être envisagé mais il y a des défaites qui font mal comme il dit. Rien n'est acquis, il va falloir encore travailler un peu pour arriver au sommet. Mais tout le monde est là, c'est déjà un grand soulagement pour tous.

Les hommes de terrain de l'Entente

Pour qu'une formation sportive soit au top et arrive à bien se classer, il faut à la tête des hommes qui soient non seulement compétents mais surtout à l'écoute des joueurs. Alex Orliange est plus spécialement chargé de l'équipe fanion qui doit en principe franchir la dernière marche pour accéder au dessus. Éric Bès est lui plus spécialement là pour diriger la formation réserve qui aurait pu et dû accéder elle aussi au plus haut mais voilà, une contre-performance et tout est à refaire. La force de ces deux équipes c'est avant tout le collectif et la cohésion. Les joueurs sont en grosse majorité du village, ils ont donc l'habitude de se côtoyer dans la vie courante. Pour la plupart aussi ils jouent ensemble depuis dix ans pour certains, autant dire qu'ils se connaissent bien et les techniques sont bien au point entre eux. L'équipe fanion va certainement réaliser une troisième montée d'affilée et ce en trois ans. Du jamais vu dans un village et avec toujours les mêmes joueurs. Tous ces joueurs ont commencé à l'école du Fresquel, une véritable pépinière de bons joueurs qui viennent maintenant enrichir les formations fanion du secteur. Sainte-Eulalie-Villesèquelande a profité de cette opportunité pour former ces jeunes et on voit aujourd'hui ce que ça donne.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/21/2329552-sainte-eulalie-villesequelande-une-entente-qui-gagne.html

 

Commentaires

ESSEV : nouveau joueur environ 1 heure
2-1
MOUSSAN O. / ESSEV 2 22 jours
MOUSSAN O. / ESSEV 2 : résumé du match 22 jours
Pas de revanche de l'U.S. Minervois à Sainte-Eulalie 28 jours
ESSEV : nouveau joueur 28 jours
L'U.S. Minervois en panne à Sainte-Eulalie 1 mois
Ils ont du répondant ... 1 mois
5-1
ESSEV / F. C. BRIOLET 1 mois
ESSEV / F. C. BRIOLET : résumé du match 1 mois
ESSEV 2 1 mois
ESSEV : nouveau joueur 1 mois
L'efficacité des «verts» 2 mois
1-3
ESSEV / BAILL. ST BRES VALER 2 mois
ESSEV / BAILL. ST BRES VALER : résumé du match 2 mois
ESSEV : nouveau joueur 2 mois

Pas de revanche de l'U.S. Minervois à Sainte-Eulalie

24 octobre 2017 20:22

Pas de revanche de l'U.S. Minervois à Sainte-Eulalie
Blessures obligent, Kévin Senders, le coach local, a fait tourner un peu son effectif après la rencontre du dimanche précédent pour le compte du championnat, face à cette même équipe. Le résultat a malgré tout été le même à l'arrivée, avec une nette... Lire la suite